Activités 2020


Ateliers citoyens

SUITE DES ATELIERS CITOYENS QUI ONT COMMENCES EN SEPTEMBRE

(LES ATELIERS PEUVENT ÊTRE SUIVIS EN BLOC OU A LA CARTE)

Prix : chf 60.- pour un atelier seul

Mardi 14 janvier 2020 à 19h00 / atelier 3

Le développement durable au quotidien

Rio, juin 1992. 178 pays se sont engagés à faire du développement durable, défini quelques années plus tôt dans le livre "Notre avenir à tous", la référence de toutes leurs politiques. N'était-ce, après de longs et difficiles combats, un quasi-miracle ? Pensez donc : on avait trouvé la ligne conductrice pour réconcilier développement économique, équité sociale et préservation de notre environnement. 27 ans plus tard, l'échec est patent. Les rêves de Rio ont été brisés. Est-il possible de rebondir ? Et si oui, comment ?

 

Contenu : Comprendre les trois aspects du développement durable ? Quels défis rencontrons-nous au quotidien ?

Zoom sur le changement climatique.

Bilan de Carbone

En pratique : les énergies, les voyages et la mobilité.

 

Mardi 11 février 2020 à 19h00 / atelier 4

Comment sortir du consumérisme ?

Le système dominant qui se targue de grandes performances, s’emploie surtout, en réalité, à dissimuler son inefficacité, qu’un simple bilan, notamment énergétique, mettrait en évidence. Cet examen révèlerait également les contradictions internes d’un modèle qui ne peut produire sans détruire et porte donc en lui-même les germes de sa propre destruction. Le temps semble venu d’instaurer une politique de civilisation fondée sur la puissance de la sobriété. Un chantier s’ouvre, invitant chacune et chacun à atteindre la plus haute performance créatrice qui soit. Pierre Rabhi

 

Contenu : Pourquoi devons-nous sortir du consumérisme et du productivisme ?

Conséquence du consumérisme sur le système social, environnemental et sociétal.

Comment diminuer notre consommation et s’approcher d’une vie zéro déchets : Sobriété heureuse en pratique.

Zoom sur le plastique et les océans.

En pratique : la consommation et les déchets

 

Mardi 10 mars 2020 à 19h00 / atelier 5

Stratégie pour une terre en péril

C’est par chacun d’entre nous que se construira la culture de résistance qui permettra à l’espèce humaine, ainsi qu’aux autres espèces vivantes, de survivre au cauchemar imposé par l’idéologie capitaliste au prix de notre santé, de nos libertés, de nos consciences, de notre vie et de celle de tous les écosystèmes complexes dont nous dépendons. Nous devons initier et mener le débat sur la nouvelle façon de faire fonctionner notre économie, de créer des emplois et de la richesse, de vivre et de travailler dans nos communautés locales (villes, quartiers, territoires). 

Partout dans le monde, des personnes se rassemblent et se lancent dans cette aventure. L’action local a le pouvoir de changer le monde. Nous discuterons de ce qui est possible de faire localement autour de nous et surtout comment. Si nous sommes assez nombreux à agir, cela peut avoir un impact réel sur les emplois et entrainer une transition effective qui aille bien plus loin que nos lieux de vie.

 

Contenu : Les peoples premiers, gardiens de notre planète.

La science, va-t-elle nous sauver ? (L’intelligence artificielle et la santé, le numérique, les robots, etc.)  

Local et résilient : la nouvelle Grande idée (les dynamiques locales, l’économie collaborative et circulaire, les artisans du bien commun).

La puissance d’une société engagée : en route pour la métamorphose civilisationnelle où la cavalerie, c’est nous.

Comment agir au niveau local : mode d’emploi

 

 

Mardi 21 avril 2020 à 19h00 / atelier 6

Les mutations sociétales actuelles

Nous savons pertinemment que nous sommes devant les défis sociétaux, nous vivons dans un mode agité, nous allons vers des bouleversements locaux et planétaires en série, écologiques, sanitaires, économiques, sociaux, politiques, culturels…. A travers les faits illustrant les mutations actuelles, nous pourrions nous forger une opinion sur le devenir de notre société et agir en conséquence.

 

Contenu : Pour quelles raisons avons-nous du mal à prendre au sérieux le désastre planétaire qui se prépare ? Zoom sur les limites écologiques de la planète.

Choisissons notre futur avec quelques leçons de l’histoire !

La mutation devient plus visible.

Les actualités du monde : les nouvelles routes de la soie, les opinions publiques arabes, l’essor du populisme, la réflexion prospective en Afrique, les GAFAs etc. 

 

Mardi 26 mai 2020 à 19h00 / atelier 7

Comment vivrons-nous en 2050 ?

Nous nous trouvons réellement à la croisée de plusieurs chemins, une période à la fois terrifiante par les risques qu’elle présente, et exaltante et jubilatoire par les perspectives de renouveau qu’elle offre, une véritable renaissance. Si les mesures à prendre sont d’une extrême complexité technique, économique, sociale et politique, la nature des changements à opérer est connue : il s’agit de construire une communauté de destin, fondée sur le partage et l’équité, et qui se vive dans un environnement sain, respectant le vivant non humain. Ce module apporte un éclairage sur les grands enjeux auxquels l’individu et la société seront confrontés à cet horizon, et à discerner un certain nombre d’évolutions possibles. Nous pourrions choisir de devenir ou non, ce messager humain capable de faciliter et de favoriser la transition durable pour le bien de tous.

 

Contenu :

La résistance du monde ancien et les turbulences actuelles, la grande mutation et ces 5 ruptures claires et nettes pour comprendre le changement de paradigme afin d’aboutir sur 9 pistes pour une autre économie et une autre Vie.

Notre paradigme ?

 

Mardi 23 juin 2020 à 19h00 / atelier 8

Mise en pratique : jeu de société dans le développement

Contenu du module de clôture : ce jeu permet de récapituler les notions apprises pendant les 5 ateliers précédents et de relier sous forme ludique les notions suivantes :

 

·         Empreinte écologique et social (impacts positifs/négatifs des actions humaines, qualité de vie…)

·         La biodiversité, la préservation des espèces et des milieux (faune et flore, gestion des ressources…)

·         La production et la consommation de l’énergie (énergie fossile / énergie renouvelable, Taxe CO2…)

·         Les crises (économiques, écologiques, militaires…)

·         Les risques naturels (incendies, inondations, séismes…)

·         La culture du développement durable en général